(……..)

Le lundi 30 juin…CATASTROPHE !

On le voit bien sur les photos ! Les grumeaux flottent en plaques de plus de 10cm². Les SAI sentent fort. La couleur à tournée au vert kaki (souvent, le symptôme d’un manque d’azote, un manque de carbone et un manque de fer !). Toujours pas de NH4 mesurés dans le milieu. Le jus des FAI n’en ont plus non-plus.

Le PH est à 11,10, le secchi à 5,5 6. Pour les observations micro, se référer à la fiche de suivie.

On a filtrés les grumeaux, et enlevé les FAI, puis ajouté 2,4 Kg de feuilles dans l’après midi.

Le lendemain, mardi 31 juillet, le PH était redescendu (11,04) et le secchi à 6. Les plaques de grumeaux se polarisent autour des filets. Le jus présente un NH4 > 10 mg/l, on attend demain pour voir si elle se requinque.

Mercredi 01 Août, après une nuit de pluie phénoménale, le niveau d’eau du bassin est passé de 16 à 26 cms. La spiruline est très diluée et présente un secchi de 15 !! PH de 11,09…! On sait qu’elle manque d’apports azotés, mais, quand est-il des apports carbonés ?

« A PH > 11, on est en zone de photolyse et de destruction rapide de la spiruline, qui se traduit par la formation de grumeaux important et le jaunissement rapide du bassin », c’est tout à fait notre cas, donc, comme l’indique les consignes d’exploitation de Nayalgué, nous ajoutons 400g de bicarbonate de sodium, comme nourriture extraordinaire. Si elle se relève correctement, c’est que notre système de SAI n’apporte pas les quantités de carbone nécessaire non-plus… !

Le lendemain (jeudi 2), sa couleur revient du jaunâtre au kaki. Le PH est à 10,99. En début de journée, on a moins de grumeaux. On a agité, et, environ 1h plus tard, le bassin présentait des filaments de spiruline, comme des algues macro, en suspension. On a agité, et, ils sont tombés au fond.

On a rajouté 2,8 kg de feuilles d’oseilles ciselées, et, laisser tremper un sac des 2,240 kg ajoutés lundi, qui présentait encore, dans le jus de feuilles, plus de 3mg/l de nitrates d’ammonium.

Vendredi 3 : bassin redevenu jaunâtre, PH 11,10. Tout est au fond hormis 2 ou 3 plaques en surface. Secchi a 25 (qui dit mieux ?!!). Milieu jaunâtre. Le jus des SAI, dans le bassin depuis hier matin, présente plus de 10mg/l.

Par rapport à la nourriture azotée, on a pu voir que les nitrates émis par la fermentation de feuilles en « trempette » (NOOOON, pas la trempette !! »), apportait ses nitrates en quantité décroissante sur 3 jours.

Au bout de 24h, on mesurait, dans le jus de feuilles, une quantité de nitrates d’ammonium > à 10mg par litres. Il faut souligner que ce chiffre est le maximum mesurable avec ce test.

Après 48h, on obtenait une concentration de plus ou moins 5 mg/l.

Enfin, à 72h de trempette, il ne reste que, plus ou moins 3mg/l.

96h, après la mise dans le bassin, on ne mesure plus que 0,5 mg/l de nitrate d’ammonium, voir, aucun.

Une chose me chiffonne aussi, c’est l’aspect des sachets pendant la trempette. Pour en extraire le jus, au moment des mesures, on doit les presser, assez fort. Ce qui nous fait dire que les nutriments ont, peut-être, quelques difficultés à se diffuser dans le bassin. Ils restent empégués dans la cellulose.

Cependant, cette même cellulose peut créer un milieu idéal pour la fermentation des feuilles, permettre un PH assez bas pour la décomposition, et conserver de l’air au sein des SAI, pour rester en fermentation aérobie.

Qu’est ce que vous en pensez, et qu’est ce que vous avez observé, vous ?!

Le premier plâtre le voici !!

On recommence l’expérience, avec une roue à aube pour l’agitation. Selon Pierre, l’agitation y est pour beaucoup… Qu’est ce que vous en pensez ?

L’agitation y est pour beaucoup, certes, mais, la quantité de nutriments aussi. Puis, l’agitation joue sur le carbone, (notamment et pas seulement, c’est sure), mais les carences d’azote relevées ne sont pas le fruit de l’agitation, je pense. On devra faire plus attention au fer, aussi…

MERCREDI 29 AOUT

On vient d’ensemencer le bassin de 10 m², à secchi 2,5, et PH 10,84, sur 10 cms de profondeur.

On a une roue à aube.

A suivre… !!

JEUDI 30 AOUT

Il a plu 4 cms depuis hier. Le PH est passé à 11,13, déjà !! Ce qui est bizarre, c’est que le bassin 1 est à 10,82, alors qu’il est à côté du notre, et n’a eu aucun intrant différent… !?

Le secchi est passé à 5….

Ce matin, on a trouvé la spiruline regroupée en plaques à la surface. On avait arrêté l’agitation hier, dans l’après midi, quand la pluie a commencé, et on ne l’a redémarré qu’à 8h, ce matin. Les autres bassins, quand les employés sont arrivés, ne présentaient pas de plaque, alors qu’ils avaient étaient arrêtés aussi quand la pluie a commencé… !?

Qu’est ce qui peut expliquer ces différences ?! A part la taille du bassin, je ne vois pas… Et vous ?

On est parti du postulat que l’on ne commencerai à l’alimenter en feuilles, que demain. On veut attaquer avec un bassin en bonne santé, on a donc ajouté 14g urée, 1,4kg de bicarbonate de sodium, et on a augmenté la salinité à 10g/l, en prévision des prochaines pluies.

Pour ce qui est de l’alimentation, on pense mettre x grammes de feuilles (le détail demain !), et les plonger dans les SAI, un jour avant la récolte, pour que, les premières 24h, où on ne mesure pas de nitrates, elle ne soit pas trop affamée, puisque on garde une certaine densité de spiruline. Le lendemain, on récoltera, et on ne nourrira que 2 jours après la récolte.

j’envoi la fiche de suivie a mettre en ligne, C TRE TRE IMPORTANT POUR LE BLOG…

          fiche de suivie du bassin:journal de bord dans journal pdf fichedesuiviebassin10m.pdf

MERCREDI 29 AOUT

On vient d’ensemencer le bassin de 10 m², à secchi 2,5, et PH 10,84, sur 10 cms de profondeur.

On a une roue à aube.

A suivre… !!

JEUDI 30 AOUT

Il a plu 4 cms depuis hier. Le PH est passé à 11,13, déjà !! Ce qui est bizarre, c’est que le bassin 1 est à 10,82, alors qu’il est à côté du notre, et n’a eu aucun intrant différent… !?

Le secchi est passé à 5.

Ce matin, on a trouvé la spiruline regroupée en plaques à la surface. On avait arrêté l’agitation hier, dans l’après midi, quand la pluie a commencé, et on ne l’a redémarré qu’à 8h, ce matin. Les autres bassins, quand les employés sont arrivés, ne présentaient pas de plaque, alors qu’ils avaient étaient arrêtés aussi quand la pluie a commencé… !?

Qu’est ce qui peut expliquer ces différences ?! A part la taille du bassin, je ne vois pas… Et vous ?

On est parti du postulat que l’on ne commencerai à l’alimenter en feuilles, que demain. On veut attaquer avec un bassin en bonne santé, on a donc ajouté 14g urée, 1,4kg de bicarbonate de sodium, et on a augmenté la salinité à 10g/l, en prévision des prochaines pluies.

Pour ce qui est de l’alimentation, on pense mettre x grammes de feuilles (le détail demain !), et les plonger dans les SAI, un jour avant la récolte, pour que, les premières 24h, où on ne mesure pas de nitrates, elle ne soit pas trop affamée, puisque on garde une certaine densité de spiruline. Le lendemain, on récoltera, et on ne nourrira que 2 jours après la récolte.

VENDREDI 31 AOUT

Elle ne s’est pas arrangée ! Petits morceaux à la surface et dans le milieu, ce sont les restes des grosses plaques d’hier…

Secchi 5, NH4 0,5 dans le milieu, PH 10,76, du à l’apport de bicarbonate de la veille. Densité, 1,006.

Observation microscopique : de longues spires (jusqu’à 13 !!), rotifères.

En comparaison, le bassin 1 évolue différemment, avec les MEME intrants :

-Secchi 2,5

- NH4 3mg/l

- PH 10,68

- Densité 1,005 (il ont rajouté 30 kg de sel hier)

Moralité : on vide, on nettoie, et on recommence !!

Nouvel essai :

Transfert de 10 cms de milieu du bassin 1 dans notre bassin.

Données de départ :

-         PH 10,64

-         Nitrates 0mg/l

-         NH4 proche de 5 mg/l

-         T°C milieu : 30°

-         Secchi 2,5

SAMEDI 1 SEPTEMBRE

(Pluie vendredi + 1,5 cm)

A 8h, ensoleillé (T°C extérieure 26, intérieure 28.), beau bassin, belle couleur, spiruline uniforme.

NH4 0,5 mg/l, alors qu’hier on était à presque 5 mg/l… !

PH 10,78, elle a donc consommé le carbone.

Secchi 2,5.

Densité : 1,006

On veut commençer à la nourrir aujourd’hui, pour que demain, à la récolte, la fermentation soit enclenchée et lui apporte l’azote necessaire à sa croissance.

On donnera la nourriture en fonction de la quantité de spiruline présente dans le bassin, et non par rapport à la masse récoltée (puisque on ne récoltera que demain !).

Ainsi, à Secchi 2,5, on à 36 g de spiru sèche par m². Sur 10m²= 360 g de spiru sèche.

On veut la masse humide, puisque on nourrit avec de l’oseille fraîche, donc :

360 x 7 (conversion sec en humide) = 2,520 kg de spiruline égouttée dans le bassin.

On compense les pertes de nutriments en multipliant ce poids par 3.

Donc, on apport au bassin 7,560 kg de feuilles d’oseilles.

LUNDI 3 septembre 07

Temps ensoleillé à 8h30 (T°C extérieure 31°C), période des mesures. A 10h30, il de vient nuageux.

Aspect général : beau vert foncé, petits petits amas réguliers partout. Légère odeur de purin près des SAI.

PH 10,78, il est à 10,60 dans le bassin 1 (à 7h).

Secchi à 2,5.

NH4 jus de feuilles = 3mg/l et à 1mg/l dans le milieu. Ce qui est une bonne quantité.

Densité à 1,006.

Le milieu à un goût amer, alors que nous n’avons pas fait d’apports en fer.

Observation microscopique : belles spires, certaines en ont plus de 13, mais assez peu. On ajoutera donc du fer. Présence de petits morceaux de spiru, beaucoup de bodo, très agités (ils transforment la matière organique en substances assimilables, vu la quantité de M.O que l’on a, c’est normal !).

Ajout de fer (selon notes exploitation Nayalgué) : 0,1l.

Détails solution fer : 110l eau + 2,2l acide chlorhydrique + 360g sulfate de fer.

Récolte (de secchi 2,5 à petit 3) :

550 g en égouttée, 300 g en pressée. Ce qui fait à peu près 5 g de sèche par m².

On à calculer la nourriture qui devait être présente dans le bassin à notre secchi après récolte.

A Secchi 3, 32g de sèche par m². Donc, avec le même calcul que précédemment, on doit avoir 6,720 kg d’oseille dans le bassin.

On a laissé les 7,5 kg de samedi, en trempette, et on a rajouté 4,5kg…

MARDI 4 SEPTEMBRE

A 8h, nuageux. T°C extérieure 26, du milieu 25.

PH 10,64 comme le bassin 1 !!

NH4 jus ne sont plus mesurable (trop coloré), dans le milieu on a 2mg/l. C’est parfait.

Secchi 2,5, densité 1,006.

Observation microscopique : Autant de longues que la veille, idem pour les bodo et les rotifères. Ahmed nous conseil de multiplier les apports de fer par 2, on met donc 0,2 l/m² aujourd’hui.

Récolte (descendu le secchi de 2,5 à 2,7)

Poids égoutté : 200g      Pressée 135g

Nourriture :

On a Secchi 2,7 (on s’aligne à 2,5), donc on doit avoir 7 ,5kg en trempette. Hier, on a mis 4,5 kg. Donc, on rajoute 3kgs pour être à 7,5kg.

On a enlevé les 3 SAI de samedi. On a donc 3 SAI de lundi (4,5kg), et 2 SAI (3kg) de aujourd’hui.

MERCREDI 5 SEPTEMBRE

A 8h30 temps nuageux. Il a plu 2,8cm dans le bassin. T°C exté 25°C, milieu 27°C.

Belle couleur, quelques grumeaux plats au fond du bassin (du à la cellulose des feuilles d’oseilles?). Odeur soutenue de purin. Goût pas amer.

Secchi, on lit 2,5, mais le milieu est très foncé…

PH 10,55

Densité 1,005.On veut 1,007 donc on ajoute 3g/l. Donc, normalement, on devrait ajouter 384 g, sauf que je me suis trompée, et j’ai rajouté 3,8kg !!

NH4 1mg/l,  c’est correct.

On n’a pas de nitrates. Pierre pensait que notre milieu était trop riche en azote, et que la spiru l’aurait stockée sous forme de nitrates. Ce n’est pas le cas.

Moralité, les mesures sont bonnes, mais on a pas trop récolté non plus, au risque de la fragilisée.

Demain, on passe à la vitesse supérieure.